La fête de Notre-Dame des Sept-Douleurs a pour but de nous rappeler le martyre inouï qu’endura l’auguste Vierge en tant que co-rédemptrice du genre humain. L’Eglise honore en ce jour Ses incomparables douleurs, spécialement celles qu’Elle ressentit au pied de la croix au moment de la consommation du mystère de notre Rédemption. Après s’être concentré sur la peine de Marie au jour de la Passion de Son Fils, jour où Ses souffrances atteignirent leur maximum d’intensité, la piété des fidèles s’est étendue à d’autres douleurs que la divine Mère éprouva à différentes occasions de Sa très sainte vie.

Pour illustrer les douleurs de la Vierge-Mère, les peintres représentent Son Coeur percé de sept glaives, symbole des sept principales douleurs de la Mère de Dieu, qui la couronnèrent Reine des martyrs. Voici la liste de ces sept douleurs dont le souvenir est cher aux vrais enfants de Marie:

1. La prophétie du saint vieillard Siméon.


2. La fuite en Egypte.


3. La disparition de Jésus au Temple pendant trois jours.


4. La rencontre de Jésus portant Sa croix et montant au Calvaire.


5. Marie debout au pied de la croix.


6. La descente de Jésus de la croix et la remise à Sa Mère.


7. L’ensevelissement de Jésus dans le sépulcre.

La très Sainte Vierge S’est plue à manifester au monde combien la dévotion à Ses douleurs infinies Lui était agréable et nous était salutaire. A plusieurs reprises, Elle est venue stimuler la foi et la piété des fidèles en apparaissant toute inondée de larmes, dans différents pays. Citons par exemple l’apparition de Notre Dame de Guadaloupe en 1531, à la rue du Bac à Paris en 1830, celle de Notre-Dame de La Salette, en 1846, puis celles de Lourdes en 1858 et celles, très importantes pour notre temps, à Fatima en 1917.

Contemplons dans les bras de Marie, Notre Seigneur, crucifié pour nos iniquités et compatissons aux douleurs excessives de notre Mère du ciel. Joignons nos larmes aux Siennes et détestons nos péchés qui ayant provoqué la mort de Son divin Fils, ont également été la cause de Son intime martyre. Prions-La de nous obtenir du Sauveur les grâces nécessaires pour profiter de Ses exemples et imiter Ses vertus lorsqu’Il Lui plaira de nous faire part de Ses humiliations, de Ses douleurs et de Sa croix.

Publicités