Voici une remarquable composition d’une talentueuse artiste chrétienne, dont nous encourageons les lecteurs à consulter les œuvres sur sa chaîne Youtube. Puissent nos jeunes soeurs chrétiennes donner à la société impie l’exemple royal de la pudeur de nos ancêtres, et puissent les jeunes hommes se montrer eux aussi dignes d’être les époux, les frères et les pères de telles femmes.


[Refrain :]

Sous ma mantille

Je défie le monde

Non rien ne m’arrête

Ni le feu, ni la fronde

Qu’à cela ne tienne,

Je couvre mes cheveux,

Le Diable s’en souvienne,

Je n’ai qu’un seul Dieu.

Sous ma mantille je suis dans un espace sacré,

Serait-ce qu’une femme qui se couvre est sublimée ?

Que n’ai-je compris plus tôt cette grande vérité !

Oui mon Dieu m’appelle à vivre dans la dignité !

Les vies les plus saintes sont parfois des vies cachées,

Ainsi dans l’hostie Dieu à nos yeux s’est dérobé,

Ne dévoilant son amour que dans l’intimité,

D’un coeur plein de foi, d’espérance et de charité

[Refrain :]

La parure de celles pour qui la beauté se fonde

Sur l’éternité et sur les vertus du coeur,

Vraiment je ne pense pas que Tertullien se trompe,

Mieux un voile qu’une féministe de malheur !

Selon le monde est libre celle qui se dévergonde,

Moi cette liberté-là je n’y crois pas une seconde,

La chasteté libère bien plus que la pilule,

D’ailleurs depuis cette dernière les démons pullulent…

[Refrain :]

Ne pouvez-vous donc pas laisser en paix vos cheveux,

Qu’on les voit attachés, dénoués, relevés ou tombants ?

Chassez loin d’une tête libre ces embellissements,

Ceux-ci vous asservissent, soyez libres, c’est bien mieux !

[Le dernier paragraphe est inspiré d’un extrait de Tertullien]

Madeleine-Marie H.

Publicités