Pour les catholiques qui connaissent déjà à fond la doctrine, l’usage des Saintes Écritures est d’une grande utilité. Malgré quelques difficultés que j’ai déjà évoquées, de larges parties de la Bible sont simples à comprendre et son usage est d’un grand secours pour nous aider à mener une vie saine. Nous pouvons y lire de quelle merveilleuse façon Dieu communiquait à son peuple dans les temps anciens ; nous pouvons y découvrir la vie et les paroles de Notre Seigneur ; nous pouvons y comprendre à quel point Dieu est bon pour nous et donc nous aider à l’aimer encore plus.

On dit de la Bible qu’elle est « une collection de lettre de Notre Père celeste à ses enfants bien-aimés ». De la même façon que les enfants aiment à conserver les lettres de leurs parents dans ce monde, nous devons tenir en haute estime et aimer la correspondance de Notre Père célèste et suivre les conseils qu’Il nous donne.

L’Eglise est là pour aider le catholique à ne pas se tromper dans ces matières, ainsi, son esprit ne se trouble pas lorsqu’il cherche à comprendre la Bible. L’Eglise a déjà fait tout cela pour lui. Le catholique sait bien que, s’il venait à buter sur certains passages difficiles à comprendre, il n’a aucun besoin de se troubler, tout simplement car il n’y aucune différence essentielle entre la Sainte Ecriture et les enseignements de l’Eglise, car tous deux sont de Dieu.

R.P. Robert J. Griffin (1925-1999) cité sur Traditional Catholic Education.

 

Publicités