Car il s’élèvera de faux christs et de faux prophètes, qui feront de grands signes et des prodiges, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. Voici que Je vous l’ai prédit. – Matthieu 24 ; 24-25

Dans ce passage, le Christ met en garde les fidèles contre les prodiges que les agents de Satan vont produire dans les jours de l’Antéchrist, ceci afin de les tromper, si c’était possible. Ces prodiges-là ne sont pas des miracles, mais, comme Saint Paul le dit : des signes et des prodiges trompeurs (2 Thessaloniciens 2 ; 8). Cet avertissement que nous fait Notre Seigneur présuppose le pouvoir des miracles dans l’Eglise, car, autrement, Satan n’aurait aucune raison de produire de telles contrefaçons. Il est inutile de contrefaire des pièces de monnaie, s’il n’y a pas de véritables pièces à contrefaire.

Les prophéties du Livre de l’Apocalypse montrent que Satan cherchera à imiter l’Eglise du Christ afin de tromper l’humanité. Il érigera une église de Satan en opposition à l’Eglise du Christ. L’Antéchrist s’y présentera dans le rôle du messie, le faux prophète se présentera sous l’apparence d’un pape et l’on verra alors apparaître des imitations des Sacrements de l’Eglise. On verra aussi des prodiges trompeurs, en imitation des véritables miracles de l’Eglise.

Révérend Père E. Sylvester Berry, The Church of Christ : An Apologetic and Dogmatic Treatise, B. Herder Book Co., 1927, p.119. Traduit de l’anglais par Fide Catholica.


Commentaire de Fide Catholica :

Le père Elwood Sylvester Berry (1879-1954) était un grand exégète, professeur d’apologétique au séminaire du Mont Saint Mary de Baltimore, dans le Maryland. Il s’agit ici d’un extrait de son traité d’ecclésiologie, The Church of Christ, publié en 1927. Apologiste et exégète d’une haute érudition, le père Berry a synthétisé toute la doctrine exégétique des pères et des docteurs de l’Eglise pour produire une œuvre théologique remarquable à plus d’un titre. En effet, le lecteur qui vient de lire ces passages ne peut qu’être frappé en se rendant compte à quel point l’exposé du père Berry semble être une prédiction stupéfiante de la situation de l’Eglise depuis la mort du pape Pie XII. Pourtant, le père Berry ne fait que résumer dans ses ouvrages, tout l’enseignement commun des pères, des docteurs et des théologiens. Notre rubrique « Miracles et prophéties » consiste notamment à compiler un maximum de ces enseignements. Le père Berry était donc fidèle à toute la tradition exégétique de l’Eglise, d’autant plus qu’il était également très qualifié en théologie dogmatique. Il est mort en 1954, près de 35 ans après le message de Notre Dame à Fatima et quatre ans à peine avant la mort du dernier pape connu à ce jour, Pie XII. Le père Berry est également l’auteur d’une exégèse sur le Livre de l’Apocalypse, paru en 1921 et dont nous avons traduit et publié plusieurs extraits sur Fide Catholica.